Lumière No. 6 – Fichier Raw (brut)

Les caméras professionnelles créent toutes des fichiers de type Raw. (prononciation : Ra ou à l’anglaise Wra) Ces fichiers ne peuvent pas être considérés comme une photo bien qu’elle représente une image. Ceci parait quelque peu compliqué, mais vous n’avez qu’à imaginer le négatif du film photo argentique. Ce n’est pas encore une photo bien que l’on puisse percevoir une image de ce dernier. En fait, le fichier Raw n’est pas lisible nativement par les différents appareils (Ordi, TV, Tablette, imprimante). Alors il faut développer l’image.

Qu’est-ce que c’est vraiment un Raw?

Le fichier Raw correspond aux données brutes du capteur de l’appareil photo. Tous les capteurs numériques en produisent un, mais la majorité des appareils grands publics le développe à l’interne. Comme un Polaroid! C’est le fun, mais tu prends ce qu’il te donne. L’avantage du fichier Raw est au traitement de l’image. Toutes les données du capteur sont encore présentes et le photographe peut donc travailler son image sans en détruire la qualité. Ceci vous donne plus d’information et de profondeur à votre image, mais celle-ci est souvent plus terne et fade qu’un JPEG classique.

Comment ça marche?

C’est très simple. Tu n’as qu’à l’ouvrir dans un logiciel qui traite les fichiers Raw! Par exemple, il y a Camera Raw qui vient avec Photoshop, Lightroom qui appartient à Adobe (Photoshop), mais qui ne vient pas avec Photoshop, il y a Capture One qui provient de Phase One (un fabriquant de camera vraiment hot), DxO Optics et une tonne d’autres logiciels (certains sont même gratuits). Chaque logiciel à ses spécialités avec ses forces et ses faiblesses, lisez un peu sur chacun d’eux. Alors vous ouvrez votre fichier dans ledit logiciel, vous utilisez les outils qui vous conviennent et vous l’exportez dans un fichier de type image (JPEG, TIFF, PSD). Par la suite, le fichier, est lisible sur n’importe quel appareil ainsi qu’imprimable.

Ça vaut la peine?

Yes Madame! (ou Monsieur) Bin en fait ça dépend! Pour moi c’est essentiel, mais je suis photographe. Pour quelqu’un qui veut seulement des photos de son voyage et les regarder de temps en temps sur sa TV, pas vraiment. C’est une étape de plus, assez longue parfois qui demande certaines connaissances. Si votre but est d’avoir la plus grande qualité d’image possible, il est essentiel de passer par le traitement Raw. De plus, le fichier original n’est jamais altéré, ce qui permet de recommencer au besoin.

Évolution d'une image raw vers une image finale

Le traitement de l’image est une composante essentielle de la fabrication d’une image de qualité.

 

Avant-apres-Fajitas Hazart Photographie

Le fichier RAW est souvent plus fade qu’un fichier JPEG conventionnel. Cependant, il permet une plus grande latitude, mais demande plus de travail.

 

Les outils les plus utiles du traitement Raw?

Certains outils des éditeurs de fichier Raw sont essentiels. Les autres sont plus des bonus.

  • La correction de la balance de blanc (des quoi??? -> remplace balance de blanc par couleurs) -> Importance majeure
  • Correction de l’exposition (voir l’article sur l’exposition) -> Importance majeure
  • Correction du bruit numérique — Important dans certains cas
  • Correction des défauts de lentille (objectif) -> Importance mineure
  • Correction saturation et vibrance (couleur) -> Important par moment
  • Le reste peut être fait dans Photoshop ou logiciel semblable.
Balance de blanc Hazart Photographie

La balance des blancs permet d’ajuster la couleur des images. L’éclairage artificiel intérieur est souvent plus jaune que la lumière naturelle (soleil).

Sur ce, amusez-vous, faites des essaies.

Merci et Bonne journée!